Tunisie: la chef de la diplomatie suédoise réaffirme “l’appui permanent” à la transition démocratique

La ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallström, a entamé, mardi, une visite de travail de deux jours en Tunisie, qui a été assurée de “l’appui permanent” de Stockholm au processus de transition démocratique.

La chef de la diplomatie a été reçue, mercredi matin au palais de Carthage, par le président Béji Caid Essebsi pour des entretiens axés sur la coopération économique, en prévision de la conférence internationale sur l’investissement, en novembre prochain à Tunis.

Mme Wallström a tenu, la veille, une séance de travail avec son homologue Khemaies Jhinaoui, autour des opportunités de partenariat et les projets communs à mettre en place.

"La Suède est aujourd’hui bien disposée à soutenir la Tunisie dans la relance de son processus de développement économique et d’être un appui permanent à sa transition démocratique", avait déclaré à la presse la chef de la diplomatie suédoise.

A l’occasion de cette visite, Mme Wallström a procédé, en compagnie de son homologue tunisien, à la réouverture de l’ambassade de son pays à Tunis, après quatorze ans d’absence.

La présence d’une représentation diplomatique est "de nature à inciter les investisseurs et les compagnies suédoises à s’implanter en Tunisie et à créer des emplois", avait-elle dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite