Syrie: les autorités “doivent renoncer à l’usage de la violence” (Paris)

La France est "vivement préoccupée par la situation en Syrie et les informations faisant état
de nombreux morts dans plusieurs villes du pays", indique samedi le quai d’Orsay dans un communiqué.

Paris "condamne ces violences. La lumière doit être faite sur ces crimes et les responsables doivent être identifiés, arrêtés et traduits en justice".

Selon le communiué, "Les autorités syriennes doivent renoncer à l’usage de la violence contre leurs citoyens. Nous les appelons à nouveau à engager sans délai un dialogue politique inclusif et à mettre
en oeuvre les réformes qui répondent aux aspirations légitimes du peuple syrien. La levée de
l’état d’urgence doit se traduire dans les faits."

"Nous appelons à la libération de tous les prisonniers d’opinion et de toutes les personnes
arrêtées pour avoir participé à des manifestations ainsi qu’au respect des droits
fondamentaux des citoyens, du droit de manifester pacifiquement et de la liberté de la presse", ajoute le communiqué.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite