Syrie: le nouveau projet de résolution de l’ONU toujours “inacceptable” (Moscou)

La Russie a qualifié vendredi d’"inacceptable" le nouveau projet de résolution de l’ONU sur la Syrie proposé par les Européens et les pays arabes, soulignant qu’il ne tenait toujours pas compte de la position de Moscou, opposée à tout usage de la force à l’encontre de Damas.

"Le projet sous cette forme est inacceptable pour nous", il "ne tient pas compte d’une manière appropriée de notre position" a déclaré un vice-ministre russe des Affaires étrangères, Guennadi Gatilov, cité par l’agence ITAR-TASS.

Le texte, qui fera l’objet de discussions au Conseil de Sécurité de l’ONU vendredi après-midi, "contient toujours des références aux sanctions" économiques imposées contre la Syrie par la Ligue arabe en novembre et prévoit que des "mesures supplémentaires seront examinées, si la résolution n’est pas appliquée durant 15 jours", sans que la nature de ces mesures soit précisée, selon M. Gatilov.

Le projet de résolution, sur lequel la Grande-Bretagne, la France et l’Allemagne travaillent avec les pays arabes, appelle notamment à suivre l’exemple de la Ligue arabe en imposant des sanctions au régime syrien et prévoit un transfert du pouvoir du président Bachar Al-Assad à son vice-président suivi d’élections.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite