Syrie : au moins 50 soldats tués dans un attentat

Au moins 50 soldats et combattants pro-régime ont été tués dans un attentat-suicide à la voiture piégée lundi, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme.

L’attentat a eu lieu à Ziyara, dans la province de Hama (centre). Selon l’OSDH, l’attentat a été perpétré par Jabhat al-Nusra, une organisation islamiste proche d’al-Qaïda.

Le bilan n’a pas pu être confirmé de source indépendante. Selon l’agence officielle syrienne SANA, la déflagration s’est produite à l’extrérieur d’une agence de développement de l’Etat. SANA a fait état de morts, sans donner de chiffres.

L’OSDH a également fait part de violents combats entre insurgés et forces gouvernementales dans la capitale syrienne Damas, et d’un raid aérien sur la ville de Harem, au nord du pays, qui a tué au moins 20 opposants. Un chef rebelle a été grièvement blessé dans cette attaque, selon l’OSDH.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite