Signature à Pékin de deux accords de coopération entre la FNMM et le Musée national de Chine

La Fondation nationale des Musées du Maroc (FNMM) et le Musée national de Chine (MNC)viennent de signer à Pékin, deux accords portant sur le renforcement de la coopération et les échanges culturels entre le Maroc et la Chine et l’organisation d’expositions dans le cadre de l’année touristique et culturelle 2020 dans chacun des deux pays.

Ces deux accords ont été signés par le président de la FNMM, Mehdi Qotbi, et le directeur du MNC, Wang Chunfa.

En vertu du premier protocole d’entente, la FNMM et le MNC conviennent d’établir une relation d’amitié et de coopération à long terme dans les domaines de la conservation, la restauration, l’organisation d’exposition, le partage d’informations, ainsi que la promotion et la gestion des musées sous forme de programmes d’échanges de formation et de recherches au profit des professionnels des musées. Ce protocole, d’une durée de cinq ans, prévoit aussi l’échange mutuel des publications, notamment périodiques, et d’autres supports académiques entre les deux institutions.

La deuxième convention concerne l’organisation au Musée National de Chine, à Pékin, d’une exposition intitulée “Couleurs du pays lointain – Trésors du Maroc”. Prévu du 28 février au 31 mai 2020, cet événement donnera à voir une collection de 102 chefs d’œuvres du Maroc.

Le même accord prévoit aussi l’organisation par le Musée National de Chine d’une exposition de même envergure au Maroc courant 2020.

A travers l’exposition “Couleurs du pays lointain – Trésors du Maroc”, “le Musée national de Chine, l’un des plus grands au monde, mettra en valeur le patrimoine, l’héritage et la diversité culturelle du Royaume”, a déclaré M. Qotbi à la presse à l’issue de la cérémonie de signature.

Il s’agit d'”un événement de grande portée et d’une occasion qui nous permettra de présenter aux Chinois le Maroc dans toute sa richesse et sa diversité”, a-t-il dit. Selon M. Qotbi, cette manifestation culturelle et artistique offrira au public chinois de découvrir un lot de bijoux amazighs provenant de la collection personnelle du roi Mohammed VI, mis à la disposition de l’événement pour être exposée pour la première fois.

“Grâce à l’impulsion insufflée par SM le Roi à la culture et aux musées, le Maroc dispose aujourd’hui de musées à travers tout le pays”, a-t-il affirmé, soulignant que le Royaume est devenu un modèle en Afrique et ailleurs, comme en témoigne les grandes expositions qui y sont organisées, notamment la biennale d’art contemporain qui a accueilli 140.000 visiteurs.

Le président de la FNMM a évoqué, dans ce cadre, l’inauguration cette semaine à Rabat du Musée national de la Photographie et la prochaine ouverture du Musée de Tétouan et du Musée de Meknès de la Musique.

De son côté, le Directeur du MNC a mis l’accent sur l’excellence des relations historiques entre les deux pays, soulignant que l’organisation de l’année culturelle et touristique du Maroc en Chine et une manifestation similaire sur l’Empire du Milieu dans le Royaume vont renforcer et promouvoir davantage les liens culturels bilatéraux. Le musée, en tant qu’espace de découverte et plate-forme d’exposition et d’interaction culturelle, constitue un lieu de prédilection pour promouvoir les échanges entre les deux peuples et une composante importante de l’industrie touristique des deux pays, a relevé le responsable chinois.

M. Chunfa a indiqué que l’exposition “Couleurs du pays lointain – Trésors du Maroc” donnera à voir une collection de vêtements, de bijoux, de parfums, de tapis, de pièces en bronze et d’objets de décoration, qui illustrent la richesse et la diversité du patrimoine culturel du Maroc, ainsi que son art de vivre ancestral.

Les œuvres proviennent de six musées relevant de la FNMM, tels que le Musée national du Tissage et du Tapis de Marrakech, le Musée d’Histoire et des civilisations de Rabat et le Musée des Oudayas de Rabat, ainsi que d’une collection royale de bijoux amazighs, a ajouté le Directeur du CMN.

Il a souligné que le Musée national de Chine organisera, pour sa part, une exposition de chefs d’œuvres culturels chinois au Musée national de Rabat en octobre de cette année.

La signature de ces accords a eu lieu en marge de l’inauguration par la RAM de sa première liaison aérienne directe Casablanca-Pékin, en présence du Président directeur général de Royal Air Maroc, Abdelhamid Addou, du Directeur général de l’Office national marocain du Tourisme (ONMT), Adel El Fakir, du Directeur général de l’Agence Maghreb Arabe Presse (MAP), Khalil Hachimi Idrissi, du Directeur général de 2M, Salim Cheikh, et de l’Ambassadeur du Maroc à Pékin, Aziz Mekouar.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite