Sarkozy condamne “avec la plus grande fermeté” les actes de violence au Nigéria

Le Président français Nicolas Sarkozy a condamné "avec la plus grande fermeté", dimanche, les actes de violence perpétrés au Nigéria au cours des derniers jours, faisant "plusieurs dizaines de victimes".

"La France adresse ses condoléances aux autorités et au peuple du Nigéria, et leur exprime sa solidarité dans leur combat contre le terrorisme et pour la consolidation de la démocratie et de l’Etat de droit sur l’ensemble du territoire nigérian", a-t-il souligné dans un communiqué.

Une série d’attentats ont été perpétrés le jour de Noël dans différentes régions du Nigeria, faisant au moins 35 morts dont un kamikaze, selon les autorités locales. Ces attaques qui visaient notamment des églises, ont été revendiquées par la secte "islamiste" Boko Haram.

Jeudi et vendredi derniers, une série d’attaques dans trois villes du nord-est, où la secte Boko Haram est particulièrement active, avaient donné lieu à des affrontements avec les forces de l’ordre. Ces violences pourraient avoir fait jusqu’à 100 morts, selon une source policière.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite