Sahara : le chef de l’ONU espère le maintien d’une “dynamique” politique

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, espère dans un rapport mercredi voir maintenir la “dynamique” politique engagée l’an dernier pour une solution au conflit du Sahara, en dépit de l’absence d’un envoyé spécial sur ce dossier depuis quatre mois.

L’ex-émissaire de l’ONU Horst Köhler, démissionnaire en mai pour raison de santé, "a pu rétablir une dynamique et un élan pour le processus politique, via des tables rondes ayant réuni le Maroc, le Polisario, l’Algérie et la Mauritanie", souligne Antonio Guterres dans ce document remis au Conseil de sécurité.

Après une longue interruption du dialogue, deux tables rondes ont réuni en Suisse en décembre et mars les parties sans cependant aboutir à une percée significative.

"Il est essentiel que cet élan ne soit pas perdu", ajoute le chef de l’ONU, toujours en quête d’un successeur à Horst Köhler quatre mois après son départ.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite