Rajae Alem et Mohamed Achaari lauréats du prix “Booker Arabe” 2011

L’écrivain et poète marocain, M. Mohamed Achaari, a remporté, lundi, ex aequo avec la romancière saoudienne Rajae Alem, le prix Booker arabe, pour son oeuvre " Al Qaws wa Al Faracha " (l’Arc et le papillon". Rajae Alem a été récompensée pour son roman "Taouq Al Hamama" (collier de la colombe).

Six oeuvres ont été retenues parmi une liste de seize romans nominés pour le prix Booker arabe. Ils représentent, outre le Maroc, l’Arabie saoudite, l’Egypte et le Soudan.

Le prix Booker arabe est décerné chaque année à une oeuvre arabe. Les six oeuvres nominées recevront chacune 10.000 dollars alors que le lauréat recevra 50.000 dollars supplémentaires.

Les premiers prix des trois dernières éditions du "Booker arabe" pour le roman sont revenus respectivement aux Egyptiens Bahaa Taher pour "L’Oasis du crépuscule " et Youssef Zeidan pour "Azazil", ainsi qu’au nouvelliste saoudien Abdou Khal pour "Elle lance des étincelles ".

Le prix Booker arabe a été créé en avril 2007 à Abou Dhabi en collaboration avec le prix Booker britannique et la collaboration de la Fondation des émirats.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite