Rachida Dati : “Il y a eu du laisser-aller”

Rachida Dati a la dent dure contre ses anciens "camarades" du gouvernement. Invitée de Parlons net, club de la presse des sites d’information du Web de France Info en partenariat avec Le Point.fr, l’ancienne garde des Sceaux défend sans nuances Éric Woerth. "Il n’a rien à se reprocher."

Elle est, en revanche, nettement plus cruelle sur "l’affaire des cigares" de Christian Blanc, la double rémunération de Christine Boutin et les déclarations de Rama Yade sur les Bleus et leur train de vie. "

Quand on est au gouvernement, on se doit d’être exemplaire. En période de crise, les Français ne peuvent pas comprendre certains comportements. Et, en ce moment, ils ne sont pas contents." Rachida Dati règle aussi ses comptes avec Pierre Lellouche, secrétaire d’État aux Affaires européennes (son rival au sein de l’UMP à Paris), et avec le ministre de l’Intérieur, Brice Hortefeux.

Le Point

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite