Premiers vols des Marocains bloquées en Algérie: qui va supporter le coût des rapatriements?

Alors que le début du rapatriement des Marocains bloqués en Algérie se confirme, la question du coût des rapatriements des 32.000 citoyens marocains bloqués à l’étranger se pose. Le gouvernement va-t-il assumer pleinement la prise en charge de toute la logistique inhérente à leur retour ?

Une lueur d’espoir pour les Marocains bloqués en Algérie. Trois vols seraient programmés ce samedi 30 mai pour les rapatrier sur Oujda où ils doivent être placés en quarantaine (9 jours) dans les hôtels de la station balnéaire de Saidia.

Le rapatriement des Marocains bloqués en Algérie (Alger, Sidi Bel Abbès et Oran va concerner en premier lieu les personnes vulnérables ou en urgence médicale.

Trois avions 737-800 de la Royal air Maroc devraient décoller samedi matin de l’aéroport de Casablanca à destination d’Alger. Au total, 300 personnes sont concernées par cette opération.

“Depuis trois jours, nous travaillons sans relâche sur les listes des Marocains bloqués en Algérie. Le dénouement est imminent” , a commenté un diplomate sans donner plus de détails.

Après Alger, l’Espagne devrait suivre, selon des bribes d’information. La situation dramatique des Marocains bloqués en Turquie doit également peser dans la balance des rapatriements à venir.

“Chaque ambassade se tient prête avec ses listes et ses passagers prioritaires dans l’éventualité d’un rapatriement qui peut intervenir à tout moment”, selon le diplomate.

Une “commission technique procède selon des critères clairs afin de définir les priorités en la matière”, a pour sa part indiqué le ministre de la Santé.

Pour les opérations de rapatriement, la Royal Air Maroc doit mobiliser des avions 737-800 et des Dreamliner, selon les destinations et leur nombre de Marocains à rapatrier.

Mais qu’en-est-il  du coût financier de ces rapatriement s? Et quelle stratégie le gouvernement va suivre ? Les Marocains bloqués doivent-ils payer leur billet de retour comme ce fut le cas pour les Français bloqués au Maroc ? ou Est-ce que le gouvernement prendra en charge les frais de transport et la logistique mise en place pour leur accueil ?

Une question à laquelle personne ne souhaite répondre à l’heure actuelle tant ce dossier s’est enlisé, plongeant les Marocains bloqués à l’étranger dans des abîmes de désespoir émotionnel et matériel.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite