Quatorze ex-diplomates libyens “persona non grata” en France (Quai d’Orsay)

Le ministère français des Affaires étrangères a annoncé vendredi que quatorze anciens diplomates libyens sont désormais "persona non grata" en France et ont, suivant les cas, 24 ou 48 heures pour quitter le sol français.

"La France a déclaré persona non grata 14 ex-diplomates libyens en poste en France", a indiqué le porte-parole du Quai d’Orsay dans un communiqué.

"Suivant les cas, les intéressés disposent d’un délai de 24 ou 48 heures pour quitter le territoire national", a-t-il ajouté.

Le communiqué ne précise pas les noms des personnes concernées par cette mesure.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite