Prof décapité en France: l’assaillant n’avait plus aucun lien avec la Russie, selon Moscou

L’assaillant tchétchène accusé d’avoir décapité un professeur en France n’avait plus de liens avec Moscou depuis 2008, a indiqué samedi l’ambassade de Russie, citée par les agences russes.

“Ce crime n’a rien à voir avec la Russie, étant donné que cet individu vivait en France depuis 12 ans et avait été accueilli par la partie française”, a dit un porte-parole de la représentation russe à Paris à l’agence Tass, “en l’occurrence l’important n’est pas où il est né, mais où, quand et comment il a été converti à une idéologie terroriste que la Russie condamne, bien sûr, sous toutes ses formes”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite