Prêts de 82 millions d’euros de la Banque de Développement Allemande à la Tunisie

Des accords de prêts d’une valeur de 82 millions d’euros et d’un don de 2,5 millions d’euros ont été signés, mardi à Tunis, entre la Banque de Développement Allemande (KFW) et le gouvernement tunisien.

D’après un communiqué du bureau de la KfW en Tunisie, le premier accord porte sur un prêt de 40 millions d’euros au profit de la Société Nationale d’Exploitation et de Distribution des Eaux (SONEDE) pour le financement de la deuxième tranche du "Programme National d’Amélioration de la Qualité d’Eau Potable II".

Ce prêt permettra de financer six stations de dessalement d’eau saumâtre, notamment à Sidi Bouzid, Gafsa, Kébili, Degueche et Ben Guerdane, qui devront contribuer à la réduction de la pénurie extrême en eau en Tunisie et assurer l’approvisionnement en continu avec une qualité d’eau propre et suffisante et répondant aux normes d’eau potable tunisiennes.

La même source précise que la KfW et l’Office National de l’Assainissement (ONAS) ont également signé un contrat de prêt portant sur un montant de 32 millions d’euros qui sera affecté au programme "Maîtrise d’Energie" visant l’amélioration de la maîtrise d’énergie et l’efficacité énergétique des stations d’épuration tunisiennes.

L’objectif du Programme est l’optimisation de la consommation d’énergie dans les stations d’épuration (STEP) par l’utilisation des technologies et des équipements innovateurs d’optimisation énergétique, tout en exploitant les STEP du programme d’une manière rationnelle et conforme aux normes tunisiennes de rejet sans interruption pendant toute la durée de vie des ouvrages.

La réduction de la consommation d’énergie, ainsi que l’autoproduction d’énergie à partir de biogaz (digestion/ cogénération) ou à partir des installations photovoltaïques sur les STEP visent à diminuer les émissions de gaz à effet de serre.

Le troisième accord signé avec le ministère tunisien des Affaires étrangères porte sur un prêt de 10 millions d’euros et un don de 2,5 millions d’euros, destinés au financement du projet "Fonds de Bonne Gestion" qui vise la pérennisation des systèmes d’adduction d’eau potable (AEP) et de petite et moyenne hydraulique (PMH) dans le milieu rural.

Il a pour objectif de contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population cible à travers une gestion durable et une utilisation efficace des ressources en eau en milieu rural. Le don sera utilisé pour une assistance technique au personnel de la Direction Générale du Génie Rural et de l’Exploitation des Eaux (DGGREE) du ministère tunisien de l’Agriculture, des Ressources Hydrauliques et de la Pêche (MARHP), des Commissariats Régionaux au Développement Agricole (CRDA) de Kairouan, Kasserine, Sidi Bouzid, Mahdia et Sfax et des Groupements de Développement Agricole et des Groupements Hydrauliques (GDA/GH) concernés par ce projet pilote.

L’engagement de la KfW dans le domaine de l’eau se base sur la politique tunisienne de l’eau et sur le concept sectoriel "Eau" du gouvernement fédéral allemand, ayant notamment comme finalités une gestion intégrée des ressources en eau (GIRE) dans le but de contribuer au développement socio-économique dans les régions rurales et défavorisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite