Pour le président Macron, la mort d’al-Baghdadi est un “coup dur” contre Daech

Le président français, Emmanuel Macron, a qualifié, dimanche, la mort d’Abou Bakr al-Baghdadi de "coup dur" contre l’organisation terroriste "Etat islamique" (EI-Daech).

"La mort d’al-Baghdadi est un coup dur porté contre Daech, mais ce n’est qu’une étape", a écrit le chef de l’Etat français sur son compte Twitter après l’annonce par le président Donald Trump de la mort du chef de l’EI lors d’une opération militaire américaine en Syrie.

"Le combat continue avec nos partenaires de la coalition internationale pour que l’organisation terroriste soit définitivement défaite", a ajouté M. Macron, notant que "c’est notre priorité au Levant".

De son côté, la ministre des Armées Florence Parly a "félicité nos alliés américains" pour cette opération qui a conduit à la mort d’Al-Baghdadi.

"Nous poursuivrons le combat sans relâche contre Daech, avec nos partenaires, en nous adaptant aux nouvelles circonstances régionales", a-t-elle ajouté dans des messages publiés sur son compte Twitter.

"J’ai aussi aujourd’hui une pensée particulière pour toutes les victimes de la folie de Baghdadi et des criminels qui l’ont suivi", a conclu la responsable française.

Le président Trump a annoncé dimanche la mort du chef de l’EI lors d’une opération militaire américaine héliportée menée dans la nuit de samedi à dimanche dans le nord-ouest de la Syrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite