Pour le candidat Hamon, le ralliement de Le Drian à Macron n’est “pas acceptable”

Le candidat du PS à la présidentielle estime que le ministre de la Défense “ne respecte pas le vote des électeurs de gauche” en faisant ce choix.

La pilule a visiblement du mal à passer pour Benoît Hamon. Après avoir déjà été lâché par Valls, le candidat PS a dénoncé par avance jeudi le ralliement attendu du ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian à Emmanuel Macron, jugeant inacceptable qu’il s’affranchisse du vote des électeurs de la primaire de la gauche, dans un communiqué de ses porte-parole.

« Jean-Yves Le Drian ne respecte pas le vote des électeurs de gauche qui, y compris dans le Morbihan, ont largement désigné Benoît Hamon comme leur candidat pour cette élection présidentielle. Il n’est pas acceptable, en démocratie, que des responsables politiques ne s’accommodent du vote des électeurs que lorsque celui-ci leur convient », écrivent-ils.

"Isolé parmi les élus de Bretagne"

« Jean-Yves Le Drian est isolé parmi les élus de Bretagne, dont plus d’une centaine a manifesté son soutien à Benoît Hamon dans une tribune récemment », ajoutent ces responsables, en référence à une tribune signée notamment par les anciens ministres Louis Le Pensec, Charles Josselin, Kofi Yamgnane et Marylise Lebranchu.

Ouest-France affirme jeudi sur son site internet que le ministre de la Défense « annoncera son soutien à Emmanuel Macron à ses vice-présidents du conseil régional de Bretagne ce jeudi après-midi à Rennes ». Jean-Yves Le Drian et son cabinet n’ont pas répondu aux sollicitations pour confirmer cette information. Le candidat socialiste à la présidentielle Benoît Hamon est en déplacement jeudi dans le Bas-Rhin pour présenter sa vision et son programme en matière de Défense.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite