Pour éviter tout conflit d’intérêt, Akhannouch se désengage du holding familial

Suite à sa nomination par le roi Mohammed VI comme chef de gouvernement chargé de former le gouvernement, Aziz Akhannouch, dont le parti est arrivé en tête des élections du 8 septembre dernier, a décidé de de désengager de toute gestion au sein du holding familial pour éviter tout conflit d’intérêt.

“Dès son premier mandat en tant que ministre, M. Aziz Akhannouch avait déjà suspendu toute activité professionnelle ou commerciale, notamment la participation dans les organes de direction, de gestion et d’administration des entreprises privées du groupe familial”, indique lundi un communiqué du groupe.

Selon le communiqué, le nouveau Premier ministre a décidé aujourd’hui, “de se désengager entièrement, y compris des activités liées exclusivement à la prise de participation et gestion des valeurs mobilières. Et ce en dépit de l’absence de toute restriction légale”.

“En effet, même si la loi le permet, M. Akhannouch a abandonné toute activité de gestion dans le privé, se consacrant entièrement aux nouvelles fonctions dont il a été investi par le Souverain”, conclut le communiqué.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite