Ports africains: Bolloré inculpé pour “corruption d’agent étranger”

Les juges d’instruction français en charge de l’enquête sur les ports africains du groupe Bolloré ont inculpé Vincent Bolloré mercredi pour des faits de “corruption d’agent étranger” et complicité d'”abus de confiance” et de “faux et usage de faux”, a-t-on appris de source judiciaire.

Les juges d’instruction français en charge de l’enquête sur les ports africains du groupe Bolloré ont inculpé Vincent Bolloré mercredi pour des faits de "corruption d’agent étranger" et complicité d’"abus de confiance" et de "faux et usage de faux", a-t-on appris de source judiciaire.

Placé deux journées en garde à vue, le milliardaire est soupçonné d’avoir obtenu les concessions des ports de Conakry et de Lomé en contrepartie de services rendus aux dirigeants locaux via sa filiale Havas. Le directeur général du groupe Bolloré, Gilles Alix, a lui aussi été mis en examen (inculpé) mercredi pour les mêmes chefs, selon cette source.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite