Pétrole: La Chine porte le “coup de grâce” à l’Arabie saoudite (presse)

la Chine a augmenté les importations de pétrole russe de 30% en mars et a réduit l’achat du pétrole saoudien.

“Le choix du marché russe par la Chine équivaut selon les experts à + un coup de grâce+» donné à l’économie saoudienne”, croit savoir le site d’information Le7TV 

Cette “décision est doublement fatale pour l’Arabie Saoudite qui fait face à un enlisement militaire au Yémen et à une crise du Coronavirus qui échappe à tout contrôle mais aussi à la saturation des capacités de stockage dans le monde”, souligne-t-il.

Et de poursuivre que la pandémie du Covid-19 “n’a pas réduit tant que cela l’achat en pétrole de la Chine, laquelle a tiré en revanche profit de la baisse du prix du pétrole, en augmentant les importations de l’or noir.”

Selon le site, les Chinois ont décidé de diminuer les importations du brut saoudien dans un moment où les erreurs de calcul des autorités saoudiennes sur les conséquences de la baisse du prix de brut et la poursuite d’un tel processus auront indubitablement des répercussions regrettables.

“La décision de la Chine sonne comme un +petit coup d’Etat+” relève Le7TV. ” Les Chinois ont-ils flairé une ambiance de fin de règne pour avoir décidé de réduire leurs achats de pétrole saoudien ou ont-ils décidé de rallier la Russie et l’Iran dans leur bataille destinée à mettre au pas les USA et leur pétrole de schiste ?”, s’interroge-t-il.

Selon le centre de recherche « Capital Economics », l’impact combiné de la pandémie du Coronavirus et de la diminution des prix du pétrole aura pour conséquence l’aggravation du déficit budgétaire du royaume saoudien en 2020, “le faisant passer de 6,4 à 20 % du PIB”.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite