Pas de statut officiel pour Brigitte Macron mais une “charte de la transparence” sur son rôle

Alors qu’une pétition, s’alarmant d’une création d’un statut de la Première dame, circulait sur internet ces derniers jours, l’Elysée assure qu’aucun statut ne sera promulgué. A la place, une “charte de la transparence” doit voir le jour.

Il n’y aura pas de statut officiel pour la Première dame: selon nos informations, c’est une "charte de la transparence" sur son rôle qui sera publiée très prochainement. Cette information intervient alors qu’une pétition sur Internet contre la création d’un statut de la Première dame a déjà rassemblé 220.000 signatures.

Cette "charte de la transparence" concernant la Première dame, Brigitte Macron, doit être dévoilée au public dans les jours à venir. Pour l’Elysée, il s’agit de "stopper l’hypocrisie" et de "clarifier la situation". Au centre des clarifications attendues, doivent notamment figurer le nombre de ses collaborateurs. Actuellement, la Première dame dispose d’un chef de cabinet, d’un attaché de presse, de deux secrétaires ainsi que de gardes du corps.

Les contours de son rôle devraient eux aussi être précisés. Brigitte Macron devrait témoigner d’un engagement fort autour de "l’intégration des différences" et militer, par exemple, pour l’intégration des handicapés, des autistes. Depuis l’accession d’Emmanuel Macron au pouvoir, la Première dame a effectué un déplacement par semaine environ.

BFMTV

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite