Obama pour un “dialogue national” à Bahreïn

Le président Barack Obama a manifesté dimanche l’appui des Etats-Unis au "dialogue national" proposé par le roi de Bahreïn à l’opposition, en précisant que celui-ci devrait être "sans exclusion, non partisan et répondre aux aspirations" du peuple.

"Les Etats-Unis soutiennent l’initiative de dialogue national conduite par le prince Salman bin Hamad al-Khalifa et appuient un processus profond, sans exclusion, non partisan et qui réponde aux aspirations du peuple de Bahreïn", a indiqué le président américain.

Le roi Hamad ben Issa Al-Khalifa a nommé son fils le prince Salman pour conduire un dialogue avec l’opposition qui n’a cependant pas débuté, les opposants réclamant la démission préalable du gouvernement.

Après treize jours de manifestations populaires réclamant la fin du régime de la dynastie des Al-Khalifa, le souverain avait procédé samedi à un remaniement ministériel, jugé insuffisant par l’opposition parlementaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite