Mobilisation de 10.000 policiers et gendarmes en prévision des manifestations contre la réforme des retraites en France

Quelque 10.000 policiers et gendarmes seront mobilisés pour encadrer les manifestations prévues, jeudi en France, contre le projet de réforme des retraites, a annoncé, mercredi, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin.

“Je ne sais pas s’il y aura du monde aux manifestations de demain, à Paris et ailleurs, mais nous nous y préparons”, a indiqué le ministre sur RTL, précisant que 1.500 membres des forces de l’ordre seront déployés dans la capitale, où les autorités s’attendaient à la venue d'”un petit millier de personnes qui pourrait être violent”.

Pour éviter leur venue, le ministre a annoncé “des contrôles” dès aujourd’hui dans la capitale ainsi qu’en province.

“Il nous faut absolument distinguer ceux qui viennent pour exprimer leur opinion politique de ceux qui veulent casser”, a-t-il indiqué.

Le 10 janvier, les huit principaux syndicats français avaient annoncé une première journée de grève et de manifestation, pour ce jeudi, afin de protester contre le projet de réforme des retraites du gouvernement, dont la mesure phare est le recul progressif de l’âge légal de départ de 62 à 64 ans en 2030.

Selon eux, cette première journée de mobilisation, qui se tiendra à quatre jours de la présentation du texte en Conseil des ministres, doit “donner le départ d’une puissante mobilisation sur les retraites dans la durée”.

Le projet du gouvernement sera présenté en Conseil des ministres le 23 janvier, avant d’être examiné par l’Assemblée nationale et le Sénat à partir de début février.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite