Merkel réclame une répartition “contraignante” des réfugiés dans l’UE

La chancelière allemande Angela Merkel a de nouveau réclamé mercredi une “répartition contraignante” des réfugiés entre tous les pays de l’UE, allant au-delà des premières propositions de la Commission européenne.

"Nous avons besoin en Europe d’un accord contraignant sur une répartition contraignante" et durable des réfugiés, a-t-elle déclaré devant le Bundestag, la chambre basse du Parlement allemand. La crise migratoire actuelle, qui voit des centaines de milliers de réfugiés affluer vers l’Europe, "constitue un défi pour chacun des Etats de l’Union européenne", a-t-elle ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite