Maroc: report du procès de deux leaders islamistes impliqués dans une affaire de moeurs

Le procès de deux responsables islamistes marocains, impliqués dans une affaire de moeurs qui a défrayé la chronique au Maroc, a été reporté au 22 septembre, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Le procès de deux responsables islamistes marocains, impliqués dans une affaire de moeurs qui a défrayé la chronique au Maroc, a été reporté au 22 septembre, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Omar Benhammad et Fatima Nejjar, deux leaders sexagénaires de l’aile religieuse du parti islamiste PJD à la tête du gouvernement de coalition, avaient été arrêtés le 20 août par la police dans une "posture sexuelle" dans une voiture garée devant une plage de Mohammedia (58km au sud de Rabat).

Leur procès s’est ouvert jeudi, en leur absence, au tribunal de première instance de Benslimane (près de Mohammedia, où ils avaient été arrêtés), selon la source judiciaire, qui a requis l’anonymat. Il a été immédiatement reporté au 22 septembre, et l’audience n’a duré que quelques minutes.

Toujours selon la même source, les deux accusés ont fait présenter des certificats médicaux attestant de leur incapacité de se présenter devant le juge.

(Avec AFP)

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite