Maroc : le PI et le PJD affirment leur volonté de poursuivre le processus de réforme politique

Le Parti de l’Istiqlal (PI) et le Parti de la justice et du développement (PJD) ont affirmé, mardi à Rabat, leur volonté commune de contribuer, aux côtés des autres formations politiques et les forces vives, à la poursuite du processus de réforme politique et institutionnelle du Royaume et d’œuvrer à en accélérer la cadence.

Cette dynamique est susceptible de consolider l’État de droit et des institutions et de renforcer la crédibilité des institutions élues de sorte à capitaliser sur les acquis cumulés en matière démocratique, politique et de développement et à prémunir le modèle de développement marocain, dans le droit fil des constantes d’ordre constitutionnel, ont souligné les deux partis au cours d’une rencontre organisée à l’initiative des secrétaires généraux du PI et du PJD, MM. Nizar Baraka et Saâd Dine El Otmani.

Selon un communiqué conjoint des deux partis, la rencontre a été l’occasion de partager les points de vue autour des évolutions survenues sur la scène politique et des défis auxquels fait face l’acteur partisan en termes d’encadrement et d’orientation afin de répondre aux besoins et aux attentes des citoyens et de leur redonner confiance pour qu’ils participent à la vie publique et qu’ils contribuent à la promotion d’une citoyenneté active et agissante.

Les dirigeants des deux partis ont, d’autre part, salué le lancement du chantier des concertations avec le chef du gouvernement au sujet des réformes d’ordre politique et électoral, en l’occurrence celles visant la révision du système électoral, le renforcement la participation politique, la moralisation des mandats représentatifs et le respect de la volonté des citoyens dans la prise des décisions politiques et de développement à l’échelle nationale et territoriale.

Cette rencontre “s’est déroulée dans une ambiance fraternelle et positive”, les deux partis ayant décidé de poursuivre leurs rencontres en vue de favoriser la mobilisation nationale escomptée pour faire aboutir les prochaines échéances nationales.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite