Marine Le Pen : “Elle n’est pas du tout sociale, elle est patronale cette TVA”

Marine Le Pen :
Marine Le Pen a prôné jeudi le retour à la "monnaie nationale" sur le plateau du journal de France 2. "Je veux acquérir la compétitivité dont on nous parle tant grâce au retour à la monnaie nationale puisque c’est ça le gros handicap de notre économie et pas grâce à des plans de rigueur successifs dont le troisième est la TVA patronale", a affirmé la présidente du Front national.

"Elle n’est pas du tout sociale, elle est patronale cette TVA. Le plus dur, celui qui va être le plus terrifiant pour les classes populaires, pour les classes moyennes et pour les retraités parce qu’il va toucher tout le monde. Ils augmentent de trois points la TVA, 15% d’augmentation de la TVA. Vous imaginez ce que ça va donner sur le pouvoir d’achat de ceux qui sont les plus modestes et qui déjà aujourd’hui n’arrivent pas à s’en sortir", a déploré Marine Le Pen.

"La réalité, c’est que l’allègement de charges ne sera pas sur les cotisations salariales ce qui permettrait d’augmenter les salaires nets. On souffle beaucoup, il faut bien le dire, dans un instrument assez long avec des trous qui s’appelle un pipeau !", a ironisé la candidate frontiste en rappelant que seules "les grandes entreprises du CAC 40" allaient en profiter.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite