L’USFP a-t-il des chances de participer au futur gouvernement d’Akhannouch ?

Les pronostics vont bon train sur la coalition que formera Aziz Akhannouch pour former son gouvernement. Va-t-il gouverner avec les deux partis arrivés derrière le RNI (102 sièges), le PAM (86 sièges) et l’Istiqlal (81 sièges) ? ou va-t-il élargir sa coalition à l’USFP ?

Certains parient que le nouveau Premier ministre désigné pourrait élargir sa coalition à l’USFP et ses 35 sièges.

“Au lendemain des élections, Lachgar a fait part de la disposition de son parti à participer au gouvernement”, confie à Atlasinfo une source proche du premier secrétaire de l’USFP, ajoutant que “MM Akhannouch et Lachgar entretiennent de bonnes relations et se respectent”.

Le premier round des consultations pour la formation du gouvernement était “important et fructueux” et les contours de la majorité gouvernementale se préciseront au cours de la semaine prochaine. D’ici là, la participation ou non de l’USFP suscite toujours des interrogations.

Dans une déclaration à la presse, M. Akhannouch avait indiqué que lors de ses consultations pour former le nouveau gouvernement,  il a rencontré l’ensemble de chefs de partis politiques.

Le rassemblement national des indépendants (RNI) est arrivé en tête des élections du 8 septembre après avoir obtenu 102 sièges, suivi du PAM, qui arrive en deuxième position avec 86 sièges, du PI (81 sièges), de l’USFP (35 sièges), du MP (29 sièges), du PPS (21 sièges), de l’UC (18 sièges) et du PJD (13 sièges), tandis que les autres partis se sont partagés 12 sièges.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite