Liaison présidentielle: Geneviève de Fontenay demande “la démission” de Hollande

Geneviève de Fontenay est très en colère. Invitée du Grand Direct des médias sur Europe 1 lundi, celle qui organisait dimanche le concours Miss Prestige national 2014 a préféré parler des révélations sur la vie privée de François Hollande. Elle s’est indignée de la façon dont le chef de l’État traiterait Valérie Trierweiler, hospitalisée dimanche.

"Je suis révoltée de la manière dont est traitée cette femme, qui est répudiée comme un objet consommable et jetable", s’est-elle insurgée, en demandant carrément "la démission du président de la République".

"Il n’a plus sa place. Qu’il aille s’amuser avec ses compagnes, mais il n’est plus digne de diriger la France avec un comportement comme ça !", a poursuivi Geneviève de Fontenay, qui a estimé qu’il fallait "naturellement" parler de la vie privée du chef de l’Etat. Rappelant qu’elle avait "voté pour Hollande", l’ex-présidente du Comité Miss France a violemment chargé le gouvernement : "je ne veux plus entendre parler des socialistes !", a-t-elle lancé.

François Hollande avait déploré vendredi une atteinte au respect de la vie privée et dit étudier des suites judiciaires après la publication d’un article du magazine Closer évoquant une relation entre la comédienne Julie Gayet et le chef de l’Etat, selon l’Elysée.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite