L’hydroxychloroquine n’est plus autorisée en France contre le Covid-19

L’hydroxychloroquine, médicament promu par le controversé Pr Raoult, ne peut désormais plus être administrée en France contre le Covid-19. Le décret autorisant l’hydroxychloroquine a été abrogé mercredi par le gouvernement français.

Le gouvernement a abrogé mercredi les dispositions dérogatoires autorisant la prescription de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19 à l’hôpital en France, hors essais cliniques, à la suite d’un avis défavorable du Haut Conseil de la santé publique, selon un décret au Journal officiel.

L’hydroxychloroquine, médicament promu par le controversé Pr Raoult, ne peut désormais plus être administrée en France contre le Covid-19, ni à des patients gravement atteints ni lors d’essais cliniques, après deux avis publiés mardi. .

Le Haut conseil de la santé publique (HCSP), saisi par le ministère de la Santé, avait recommandé mardi de “ne pas utiliser l’hydroxychloroquine dans le traitement du Covid-19” hors essais cliniques, que ce soit seule ou associée à un antibiotique.

De son côté, l’Agence du médicament (ANSM) avait “lancé” la procédure de suspension “par précaution” des essais cliniques évaluant l’hydroxychloroquine chez les patients atteints de Covid-19.

Patron de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) Méditerranée-Infection à Marseille, le Pr Raoult est le principal promoteur de l’hydroxychloroquine contre le Covid-19. Il l’utilise chez des patients atteints de formes mineures, en association avec un antibiotique de la famille des macrolides, l’azithromycine.

Cela lui vaut autant de partisans chez le grand public et certains politiques que de détracteurs dans la communauté scientifique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite