Les nouvelles restrictions auront un impact sur la croissance économique en France

Les nouvelles restrictions sanitaires décrétées en vue de freiner l’épidémie du Covid-19, auront un impact sur la croissance économique française, a indiqué vendredi le ministre de l’Economie et des Finances Bruno Le Maire.

“Ces mesures auront un impact sur la croissance économique en 2021. Nous sommes en train de l’évaluer. Il y aura une nouvelle évaluation dans les prochains jours”, a déclaré Bruno Le Maire sur Cnews.

Selon le ministre, la prévision de croissance de 5,8% du PIB anticipée jusqu’ici pourrait être revue à la baisse.

“Il est évident que quand vous fermez 150.000 commerces, que vous avez toute une partie de l’activité touristique qui ne peut pas tourner, que vous avez des écoles fermées, cela aura un impact”, a expliqué Bruno Le Maire.

Pour tenter d’endiguer la “troisième vague” de l’épidémie, le Président Emmanuel Macron a annoncé mercredi soir de nouvelles “mesures de freinage” qui portent notamment sur l’élargissement des restrictions déjà en vigueur dans 19 départements, à l’ensemble du territoire métropolitain, à compter de samedi, la fermeture des commerces non essentiels, la systématisation du télétravail et le maintien du couvre-feu de 19h à 6h du matin.

Au lendemain de ces annonces, Bercy a estimé à 11 milliards d’euros par mois le coût des aides aux entreprises, dont 4 milliards liés aux nouvelles mesures annoncées par M. Macron.

Cette somme comprend le coût total du fonds de solidarité, du chômage partiel pour l’Etat et des exonérations de cotisations sociales, y compris pour les établissements qui restent ouverts, mais sont fortement touchés par la crise liée au Covid-19, selon le ministère de l’Économie, des Finances et de la Relance.

En 2020, la crise sanitaire du Covid-19 a coûté à l’Etat français plus de 160 milliards d’euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite