“Les immigrés que nous accueillons chez nous doivent adopter nos coutumes”, selon Claude Guéant

Claude Guéant, le ministre de l’Intérieur a affirmé que "les immigrés que nous accueillons chez nous" devaient "adopter nos coutumes, respecter nos lois" et "être intégrés", jeudi sur LCI, avant un déplacement à Montfermeil en Seine-Saint-Denis sur le thème de l’intégration.

Ce déplacement fait suite à une étude, conduite par le politologue Gilles Kepel, à Clichy-sous-Bois et Montfermeil, qui a mis l’accent sur une "intensification de l’identité musulmane" chez des habitants qui se sentent relégués socialement.

"Les immigrés que nous accueillons chez nous doivent adopter nos coutumes, respecter nos lois. Ils doivent être intégrés", a fait valoir M. Guéant.

Cette déclaration intervient deux jours après la remise au ministre de l’Intérieur d’une "charte des droits et devoirs du citoyen français" élaborer par le Haut Conseil à l’Intégration (HCI), et que devront signer les étrangers naturalisés à partir du 1e janvier 2012.

"La naturalisation c’est un moment très important, c’est l’accès à la nationalité française, et ce n’est pas simplement une formalité administrative", a dit le ministre. Cela constitue "un acte d’adhésion aux principes essentiels de notre société, aux règles majeures de notre vie républicaine".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite