Les forces syriennes bombardent des quartiers de Homs (OSDH)

Les forces syriennes ont bombardé des quartiers du centre de Homs, une des villes symboles du soulèvement, rompant le cessez-le-feu entré en vigueur jeudi matin, ont affirmé samedi des militants de l’opposition.

Les autorités syriennes restreignant le travail des médias étrangers, l’information n’a pu être vérifiée de source indépendante. Si elle est avérée, il s’agit de l’entorse la plus grave au cessez-le-feu qui s’applique depuis jeudi matin en Syrie.

"Les bombardements ont eu lieu dans la nuit dans la vieille ville, dans les quartiers de Jouret al-Chiyah et al-Qaradis. Et j’ai entendu huit obus tomber au cours de l’heure écoulée", a déclaré samedi matin un activiste du nom de Karm Abou Rabea.

De son côté, l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), basé en Grande-Bretagne, a fait état de plusieurs blessés dans les bombardement de la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite