Pour Marine Le Pen, “Sarkozy n’a aucune chance d’être réélu”

La candidate d’extrême droite à la présidentielle des 22 avril et 6 mai en France, Marine Le Pen, a estimé samedi dans un entretien à l’AFP que le sortant Nicolas Sarkozy "n’avait aucune chance d’être réélu" et s’est refusée à toute consigne de vote au 2e tour.

"Je pense que Nicolas Sarkozy n’a aucune chance d’être réélu, parce qu’il a trahi les Français dans des proportions historiques mais surtout parce qu’il a le cynisme de ne pas en tenir compte. Il refait exactement la même escroquerie et prend les Français pour de sombres idiots", a déclaré Marine Le Pen.

A huit jours du premier tour, les sondages placent Nicolas Sarkozy au coude à coude avec le candidat socialiste François Hollande au premier tour, tous les deux à 27 ou 28%, mais ils donnent le président sortant largement battu par François Hollande au second tour (46 ou 54%).

Marine Le Pen (de 13 à 17% des intentions de vote selon les enquêtes) est en lutte pour la troisième place avec le candidat de la gauche radicale Jean-Luc Mélenchon. Mais elle affirme avec force qu’elle fera le double des voix de celui-ci.

"Il est largement surévalué. C’est une posture qui plaît aux élites, le révolutionnaire de salon. Les types se disent +ah, on se fait des petits frissons+, +ah, c’est la révolution+, et puis arrivés dans l’urne ils votent Hollande", ironise Marine Le Pen.

La dirigeante d’extrême droite se refuse à toute consigne de vote pour le second tour.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite