Législatives du 25 novembre : une “bonne” participation et une élection “propre” feront du Maroc un “modèle” pour le monde arabe

Une "bonne" participation lors des législatives du 25 novembre, et "une élection propre" peuvent faire du Maroc un "modèle" pour l’ensemble du monde arabe, "en panne de repères", estime jeudi l’hebdomadaire français "Valeurs actuelles".

Sous le titre "Un scrutin décisif pour le Maroc", le magazine souligne que la mobilisation de la population et de ses élites les plus entreprenantes sera "un élément déterminant" du succès de ces législatives anticipées qui sont d’"une importance cruciale" pour l’avenir du Royaume, sous l’impulsion du Roi Mohammed VI qui veut "une démocratie participative".

"Ce scrutin doit en effet valider les réformes décidées par le Roi Mohammed VI pour adapter le pays à la modernité et lui éviter les soubresauts des autres pays arabes", souligne le journaliste Fréderic Pons, auteur de l’article.

Le nouveau parlement devra notamment voter les importantes lois organiques annoncées par la nouvelle Constitution adoptée par référendum le 1-er juillet, qui "engagent l’avenir du royaume et les libertés individuelles des Marocains", précise-t-il, soulignant qu’à travers cette réforme constitutionnelle, le Roi a "imposé la cadence".

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite