Le vrai du faux autour du Coronavirus au Maroc: Facebook, vaccin, mesures de prévention…

Le Coronavirus, qui a contaminé plus de 7,6 millions de personnes dans le monde, est à l’origine d’un flot de Fake news relayées par des sites d’information et sur les réseaux sociaux.

L’agence MAP fait le tri entre l’intox et les bonnes informations pour une meilleure sensibilisation.

– Un message indique que Facebook aurait profité du chaos créé par la Covid-19 pour obtenir la permission d’utiliser les photos des utilisateurs. FAUX

– Un message viral circulant sur WhatsApp affirme qu’un vaccin serait disponible en septembre 2020. FAUX

– 44 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19) ont été confirmés au Maroc, portant à 8.581 le nombre total des cas de contamination. VRAI

– Le ministère de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique a mis à la disposition des commerçants et des industriels un kit de communication sur les mesures de prévention sanitaire. VRAI

– Le ministère du Travail et de l’Insertion professionnelle a signé un accord de partenariat avec l’Institut national des conditions de vie au travail (INCVT) et le Collège national des médecins du travail (CONAMET), pour contribuer à l’effort de lutte contre la propagation du nouveau coronavirus dans les lieux de travail. VRAI

– Bank Of Africa (BOA) a annoncé la mise en place d’un “Crédit Relance” destiné principalement au financement du fonds de roulement des entreprises en difficulté. VRAI

– L’université lbn Tofail de Kénitra a publié un ouvrage collectif multidisciplinaire intitulé “La vie… à l’ère du coronavirus +Covid-19+”. VRAI

– Le Centre cinématographique marocaine a annoncé qu’une troisième liste de 15 longs-métrages marocains sera mise en ligne au grand plaisir des cinéphiles. VRAI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite