Le président kényan et le chef de l’opposition Odinga s’engagent à mettre de côté “leurs divergences”

Le président kényan Uhuru Kenyatta et le dirigeant du Mouvement Démocratique Orange (ODM, opposition), Raila Odinga, se sont engagés, vendredi à Nairobi, à “mettre de côté leurs divergences” et à “poursuivre ensemble” le programme de prospérité du pays, rapporte samedi Daily Nation, journal à grand tirage.

Les deux hommes qui étaient invités à un déjeuner à la résidence du vice-président William Ruto, auquel était aussi convié le chef de la majorité au Sénat, Kipchumba Murkomen, se sont aussi engagés à "reconstruire la nation et à s’atteler sur les besoins urgents de prospérité du pays, et d’équité et de dignité pour tous les Kényans".

C’est la première fois que M. Ruto accueille officiellement le président et M. Odinga, depuis la poignée de main du 9 mars, qui a modifié les relations politiques entre les deux dirigeants.

"Notre système de gouvernance nécessite des changements pour que nous puissions réussir et nous sommes en train de procéder à une réforme pour y faire face depuis 20 ans", a déclaré M. Odinga, cité par le journal.

Un nouveau climat de réconciliation s’est instauré après la rencontre du 9 mars dernier entre le président Uhuru Kenyatta et le leader de l’opposition Raila Odinga. De cette rencontre scellée par une poignée de main qualifiée "d’historique" par les médias, avait surgi un appel commun à l’unité nationale pour surmonter les divisions créées suite au scrutin du 26 octobre 2017 et à la victoire du président sortant Kenyatta.

Raila Odinga a été nommé récemment haut-représentant de l’Union africaine pour le développement des infrastructures, rappelle-t-on.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite