Le ministre français de l’Intérieur condamne les attaques et profanations de lieux de culte musulmans

Le ministre français de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a condamné jeudi “avec la plus grande fermeté” les attaques et profanations dont ont fait l’objet certains lieux de culte musulman en France depuis l’attaque terroriste contre le siège de l’hebdomadaire satirique “Charlie Hebdo”, ayant fait douze morts.

Lors d’un point de presse, M. Cazeneuve a souligné que le gouvernement français ne tolérera "aucun acte, aucune menace visant un lieu de culte, pas plus qu’aucune manifestation hostile dirigée contre les Français en raison de leur origine ou de leur religion".

"Les auteurs de tels actes doivent savoir qu’ils seront eux aussi recherchés, arrêtés et punis", a-t-il insisté.

Des lieux de culte musulmans ont été visés depuis mercredi soir par des attaques dans trois villes françaises, sans faire de victimes.

Trois grenades d’exercice ont été lancées contre une mosquée au Mans (ouest), deux coups de feu ont été tirés contre une salle de prière musulmane à Port-la-Nouvelle (sud), et un restaurant jouxtant une mosquée a été la cible d’une explosion criminelle près de Lyon (centre-est).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite