Le ministre de la Santé s’explique sur l’homologation des respirateurs marocains

Le ministre de la Santé, Khaled Aït Taleb, s’est expliqué sur la lenteur prise dans l’homologation des respirateurs marocains.

“Un respirateur, c’est quelque chose de complexe, on ne connaît pas sa longévité, à quel moment il peut poser des problèmes, éventuellement pendant la ventilation d’un patient donc il faut avoir toutes les certitudes, et les garanties que c’est fiable pour permettre un ensemble de paramètres de réanimation pour qu’ils soit mis pour utilisation courante en réanimation”, a souligne le ministre dans un entretien avec Radio 2M.

“Cela demande du temps. Sortir un respirateur jusqu’à l’étape clinique, cela passe par des étapes: les essais au niveau de l’animal, les essais cliniques sur l’homme et bien sûr des tests de solidité, de sécurité”, a-t-il poursuivi.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite