Le Hamas accuse Trump d’attenter à la “résistance” palestinienne

Le mouvement islamiste palestinien Hamas s’est insurgé dans la nuit de dimanche à lundi contre les propos tenus à son encontre par le président américain Donald Trump, y voyant une atteinte à la "résistance" palestinienne.

"Le vrai tribut payé à ISIS (le groupe Etat islamique) (…), à Al-Qaïda, au Hezbollah, au Hamas et à tant d’autres ne se calcule pas en nombre de morts, il se calcule aussi en générations de rêves évanouis", a dit M. Trump dimanche dans un discours à Ryad.

Le Hamas refuse d’être assimilé à une organisation "terroriste", a dit à l’AFP Fawzi Barhoum, porte-parole du Hamas dans la bande de Gaza, territoire gouverné sans partage par le mouvement islamiste depuis 2007.

Les propos de M. Trump "visent à souiller la réputation de la résistance palestinienne", a-t-il dit.

Mouchir al-Masri, haut responsable du Hamas, a accusé M. Trump de "s’aligner sur les politiques de l’occupant", Israël.

Le Hamas est considéré comme une organisation terroriste par Israël, son grand ennemi auquel l’ont opposé trois guerres dans la bande de Gaza entre 2008 et 2014, les Etats-Unis ou l’Union européenne.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite