Le Danemark annonce le retrait de ses troupes du Mali

Le Danemark a décidé de retirer sa centaine de soldats du Mali après que le gouvernement de transition a de nouveau exigé leur départ, a annoncé jeudi le chef de la diplomatie du pays scandinave.

“Les généraux au pouvoir ont envoyé un message clair où ils ont réaffirmé que le Danemark n’est pas le bienvenu au Mali. Nous ne l’acceptons pas et pour cette raison nous avons décidé de rapatrier nos soldats”, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Jeppe Kofod après une réunion au Parlement à Copenhague.

De son côté, la ministre danoise de la Défense a indiqué à la presse que le rapatriement des soldats allait “prendre un peu de temps”.

Si un calendrier précis ne peut être établi à ce stade, l’armée danoise juge qu’il faudra “plusieurs semaines” pour ramener hommes et matériel au Danemark, a-t-elle précisé dans un communiqué.

Les autorités de transition au Mali ont réitéré, dans la nuit de mercredi à jeudi, “avec insistance” leur demande de départ immédiat d’une centaine de soldats danois, déployés dans ce pays sahélien dans le cadre du groupement européen de forces spéciales Takuba, initié par la France.

Le gouvernement malien avait déjà demandé lundi au Danemark de rappeler “immédiatement” son contingent, récemment arrivé au Mali pour participer à Takuba – une force destinée à accompagner les soldats maliens au combat face aux jihadistes – au motif que ce déploiement était “intervenu sans son consentement”.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite