Le Conseil de coopération du Golfe appelle la Syrie à mettre fin à la violence et à l'”effusion de sang”

Les pays du Golfe ont exhorté samedi la Syrie à mettre fin à l’"effusion de sang" et à entreprendre de "sérieuses réformes", au lendemain de violentes confrontations entre les forces de sécurité syriennes et des manifestants.

Le Conseil de coopération du Golfe (CCG) a appelé dans un communiqué Damas à mettre "fin dans l’immédiat à la violence (…) et à l’effusion de sang".

Le CCG (Arabie saoudite, Koweït, Bahreïn, Emirats arabes unis, Oman et Qatar) a appelé à "la raison et à l’introduction de sérieuses et nécessaires réformes protégeant les droits et la dignité du peuple (syrien) et répondant à leurs aspirations", ajoute le texte.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite