Le chanteur sénégalais Youssou Ndour remporte le ”Praemium imperiale” du Japon

Le chanteur sénégalais Youssou Ndour est le lauréat du “Praemium Imperiale” du Japon (catégorie musique), prix attribué par la famille impériale, a annoncé, mardi, l’ambassadeur japonais au Sénégal, Shigeru Omori.

Ce prix sera remis à l’artiste de renommée mondiale le 18 octobre prochain à Tokyo, par son altesse impériale, le prince Hitachi, frère cadet de l’Empereur du Japon, a souligné le diplomate japonais.

"Le +Praemium Impériale+ est le prix le plus prestigieux dans le domaine des arts, c’est à l’image du Prix Nobel des Arts", a indiqué l’ambassadeur dans son discours.

Pour le "Praemium Impériale" 2017, le Japon va décorer six artistes dans divers domaines : l’Iranien Shirin Neshat (peinture), le Ghanéen El Anatsui (sculpture), l’Espagnol Rafael Moneo (architecture), le Sénégalais Youssou Ndour (musique), l’Américain Mikhail Baryshnikov (théâtre-cinéma).

Un prix d’encouragement jeunes artistes a été décerné à la formation libanaise "Zoukak theatre compagny and cultural association".

Le "Praemium Impérial" a été créé en 1988 à l’occasion du 100e anniversaire de la Japan Art Association, fondatrice du prix, en la mémoire du Prince Takamatsu.

Le chanteur Youssou Ndour, né le 1er octobre 1959 à Dakar, est le premier lauréat sénégalais du "Praemium Impériale". Il a une riche carrière musicale qui a débuté en 1971, à l’âge de 12 ans.

Des artistes de renommée internationale comme le réalisateur américain Martin Scorsese ou encore le danseur chorégraphe français Maurice Bejart ont reçu ce prix, respectivement, en 2016 et 1993.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite