L’ambassadeur du Maroc en France Mohamed Benchaâboun rejoint son poste à Paris

Nommé ambassadeur du Royaume Maroc en France par le roi Mohammed VI le 17 octobre 2021,  Mohamed Benchaâboun, rejoint son poste à partir de ce vendredi 7 janvier 2022, apprend jeudi Atlasinfo.

Diplômé en 1984 de l’École nationale supérieure des télécommunications de Paris, Mohamed Benchaâboun a été ministre de l’Economie, des Finances et de la Réforme de l’Administration de 2018 à 2021. Il a été également président de la Banque centrale populaire (BCP) et de la Confédération internationale des Banques populaires de 2012 à 2015.

Disposant d’un solide réseau, le nouvel ambassadeur arrive à Paris, alors les relations entre les deux pays, liés par un partenariat stratégique, sont tendues.

Parmi les dossiers sensibles, il y a notamment celui des visas.

La décision de la France de diviser par deux le nombre de visas délivrés pour l’Algérie et le Maroc, et de 30% pour la Tunisie, sous prétexte qu’ils refusent de reprendre leurs ressortissants en situation irrégulière, a fortement déplu.

Face aux accusations de la France, le ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita, avait expliqué que Rabat avait deux exigences  pour permettre le retour de ces personnes sur son territoire.

Il s’agit d’abord d’un document attestant de leur nationalité marocaine – ce qui est souvent complexe en raison de la destruction de leurs documents d’identité – et d’un test PCR pour le COVID-19

La France n’exigeait pas des refoulés de tels tests, ce qui, selon Bourita, n’est pas “le problème du Maroc”.

“Si la loi française ne permet pas aux autorités de forcer une personne à se faire tester pour le virus, alors ce n’est pas le problème du Maroc”, avait déclaré le ministre des Affaires étrangères.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite