La Maison Blanche juge les sanctions turques “regrettables”

La Maison Blanche a jugé "regrettables" mercredi les sanctions économiques annoncées par la Turquie en réponse à celles prises par les Etats-Unis, qui ont à nouveau appelé à la libération immédiate du pasteur américain Andrew Brunson.

"Les tarifs douaniers de la Turquie sont certainement regrettables et un pas dans la mauvaise direction. Les tarifs douaniers imposés par les Etats-Unis contre la Turquie relevaient d’intérêts de sécurité nationale. Les leurs sont des représailles", a déclaré la porte-parole de la Maison Blanche Sarah Sanders.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite