La fortune des milliardaires touche de nouveaux sommets durant la pandémie (étude)

La fortune des milliardaires touche de nouveaux sommets malgré le choc de la pandémie, grâce au vif rebond des marchés financiers dont ont bénéficié les géants de la technologie et de la santé, selon une étude publiée mercredi.

Fin juillet, la fortune cumulée des milliardaires avoisinait 10.200 milliards de dollars (8.676 milliards d’euros), selon cette étude réalisée par la banque suisse de gestion de fortune UBS et le cabinet d’audit et de conseils PWC, dépassant le précédent pic de 2017 où elle avait culminé à 8.900 milliards de dollars.

Les auteurs de cette étude, qui dresse chaque année un état des lieux de la fortune des super-riches, ont recensés pas moins de 2.189 milliardaires à fin juillet, soit 31 de plus qu’en 2017.

Ces chiffres masquent cependant d’importants mouvements lors du krach boursier de mars, qui a vu certaines grosses fortunes sortir de ce cercle des milliardaires, avant que ne s’amorce un vif rebond des valeurs de la technologie et de la santé.

“Les fortunes sont en train de se polariser”, ont noté les auteurs de l’étude. “La tempête du Covid-19 a accéléré la divergence” entre les entrepreneurs de la technologie, de la santé et de l’industrie qui montaient déjà en puissance au cours des dernières années et les autres milliardaires, “du mauvais côté des tendances économiques, technologiques, sociétales et environnementales” qui voient au contraire leur fortune s’amenuiser, ont-ils souligné.

En quelques semaines, la fortune des milliardaires a chuté de 6,6% en février et mars, avant de rebondir de 27,5% entre avril et fin juillet, en particulier à la faveur des géants de la technologie.

Entre 2018 et juillet 2020, la fortune des milliardaires dans le secteur de la technologie a augmenté de 42,5%, avec un montant cumulé évalué à 1.800 milliards de dollars. Ceux du secteur de la santé ont, eux, enregistré une hausse de 50,3% avec une fortune cumulée estimée à 658,6 milliards de dollars.

Par comparaison, la fortune nette des milliardaires dans les secteurs tels que le divertissement, les services financiers ou l’immobilier ne s’est accrue que de 10% ou moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite