Islam-Prières: Marine Le Pen parle d'”Occupation” de la France

Islam-Prières: Marine Le Pen parle d
La vice-présidente du Front national, Marine Le Pen, a comparé vendredi soir lors d’une réunion interne à Lyon les "prières de rue" de musulmans à l’Occupation de la France durant la Seconde guerre mondiale, relate samedi Le Parisien .

«Certes y’a pas de blindés, y’a pas de soldats, mais c’est une occupation tout de même et elle pèse sur les habitants», a poursuivi Marine Le Pen, qui a l’habitude de qualifier «l’islamisme» de «totalitarisme».

"Il y a quinze ans on a eu le voile, il y avait de plus en plus de voiles. Puis il y a eu la burqa, il y a eu de plus en plus de burqa. Et puis il y a eu des prières sur la voie publique (…) maintenant il y a dix ou quinze endroits où de manière régulière un certain nombre de personnes viennent pour accaparer les territoires", a déclaré la fille de Jean-Marie Le Pen, cité par le quotidien francilien.

Benoît Hamon, le porte-parole du PS, a jugé samedi que les déclarations de Marine Le Pen montraient le «vrai visage de l’extrême droite française». «Historiquement, c’est scandaleux et présentement inqualifiable», a-t-il estimé en marge de la convention Egalité réelle réunie à Paris. "Marseille a été libéré par les Algériens. Marine Le Pen juge que les petits enfants des libérateurs de Marseille sont des occupants quand sa famille politique, l’extrême droite française, elle, était du côté de la Collaboration", a-t-il expliqué.

La patronne du PS, Martine Aubry, a déclaré : "Je voulais dire combien j’ai été choquée par ces paroles touchant les personnes qui prient effectivement à Marseille". Certains, comme le secrétaire national du PCF, Pierre Laurent, n’ont pas hésité à réclamer la condamnation par la justice de la fille du leader frontiste après ses déclarations qui "soulèvent le cœur". "Cela relève à mon avis des tribunaux et j’espère qu’elle sera fermement condamnée par la justice de la République", a également jugé le numéro 2 du PS, Harlem Désir. Pour la secrétaire nationale d’Europe Ecologie – Les Verts, Cécile Duflot, une chose est sûre: Marine Le Pen n’est "évidemment pas plus light que son père".

"Je ne comprends pas ce qu’elle veut dire, je ne comprends pas", a déclaré Jean-François Copé, se refusant à tout autre commentaire sur ces déclarations précises. Il a toutefois déclaré : "Marine Le Pen, c’est son père ! Il faut arrêter de se mentir, c’est exactement la même personnalité que celle de son père." "C’est exactement les mêmes techniques que son père, les mêmes amalgames, et, il faut bien le dire, les mêmes propos", a-t-il ajouté.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite