Irak : première participation française à un raid de masse contre Daech

Pierre de Villiers, chef d’état-major des armées françaises, a annoncé sur Europe 1, que la France avait détruit “des bâtiments dans lesquels Daech produisait (ses) pièges, (ses) bombes, (ses) armes”.

"On leur a fait mal cette nuit" s’est félicité Pierre de Villiers le chef d’état-major des armées. "De l’ordre de 70 bombes ont été larguées, nous avons tiré 12 bombes guidées au laser et nous avons fait but".

Il a précisé que les bombes utilisées cette nuit l’avaient été "pour la première fois cette nuit de façon à détruire les bâtiments dans lesquels était l’arsenal de Daech", des "bombes que nous pouvons tirer à distance". Cette attaque dans la région de Kirkouk aurait ainsi permis de détruire un centre d’entraînement du groupe Etat islamique.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite