Hollande n’admet aucune “leçon”

François Hollande, finaliste de la primaire PS, a assuré mardi sur France Info n’avoir "aucune leçon de constance" ni de "cohérence" à recevoir de qui que ce soit, n’ayant jamais dévié de son chemin de gauche depuis qu’il est "citoyen".

Comme on lui demandait si les ralliements de Manuel Valls, considéré comme à la droite du PS et celui du PRG Jean-Michel Baylet, étaient des cadeaux empoisonnés, il a répond: "Il n’y a aucun cadeau empoisonné dès lors qu’une confiance m’est faite. Je cherche le rassemblement le plus large, sans rien perdre de ma cohérence". "Je suis de gauche et je n’entends pas ici concéder. Je suis de gauche depuis que je suis citoyen", a-t-il dit.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite