Harlem Désir dénonce la “gabegie fiscale” de François Fillon

Le Parti socialiste a répondu vendredi par une fin de non-recevoir à l’appel du Premier ministre à l’"unité" et au "sens de l’intérêt national" face à la crise de la dette, en déclarant que "François Fillon appelle à l’union nationale pour payer les factures de sa gabegie fiscale".

"François Fillon est le chef d’un gouvernement et d’une majorité qui ont mis la France en faillite", écrit le Premier secrétaire par intérim Harlem Désir en réagissant à la tribune de François Fillon parue dans Le Figaro.

"Le Premier Ministre François Fillon assène aux Français, qui subissent durement la crise, la leçon d’économie du Professeur Banqueroute".

"François Fillon appelle à l’union nationale pour payer les factures de sa gabegie fiscale mais depuis 2007 il a surtout fait l’union des plus riches pour se partager les cadeaux fiscaux", ajoute M. Désir dans un communiqué.

"Au plus fort de la crise, les Français n’attendent pas du Premier ministre de publier des tribunes politiciennes, mais lui demandent un budget efficace et juste", selon le responsable du PS.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite