Hajj2020: un millier de fidèles autorisés, pas de pèlerins de l’étranger

Seul un millier de fidèles résidant en Arabie saoudite seront autorisés à accomplir cette année le grand pèlerinage musulman à la Mecque, une mesure exceptionnelle annoncée mardi par le royaume afin d’éviter une propagation du nouveau coronavirus.

Cette décision ferme la porte du hajj aux fidèles venant de l’étranger, une première dans l’histoire moderne de l’Arabie saoudite. Et elle a fait de nombreux déçus parmi les musulmans tant à l’intérieur qu’à l’extérieur du royaume.

La veille, les autorités d’Arabie saoudite, pays arabe du Golfe le plus touché par le nouveau coronavirus, ont donné le ton en indiquant qu’un nombre “très limité” de pèlerins serait autorisé à participer au pèlerinage annuel qui d’habitude rassemble quelque 2 millions de fidèles.

“Le nombre de pèlerins sera d’environ un millier, un peu moins, un peu plus”, a déclaré le ministre du Hajj, Mohammad Benten, lors d’une conférence de presse à Ryad. “Le nombre n’atteindra pas les 10.000 ou les 100.000.”

Le pèlerinage, prévu fin juillet cette année, sera limité aussi aux fidèles de moins de 65 ans et ne souffrant pas de maladies chroniques, a indiqué le ministre de la Santé Tawfik al-Rabiah, à la même conférence de presse.

Les candidats au pèlerinage seront testés avant leur arrivée à La Mecque, premier lieu saint de l’islam, et devront subir une quarantaine domestique après la fin du rituel, a-t-il ajouté.

Les règles d’hygiène et de distanciation physique seront observées pendant le hajj, un pilier de l’islam.

M. Benten n’a pas précisé les critères de sélection des personnes autorisées à effectuer le pèlerinage, l’un des plus importants rassemblements religieux au monde qui a attiré 2,5 millions de musulmans en 2019 selon les chiffres officiels.

Mais il a indiqué que les autorités allaient travailler étroitement avec les missions diplomatiques à Ryad pour la sélection.

L’annonce saoudienne a été faite alors que la pandémie “continue de s’accélérer” dans le monde selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Les autorités saoudiennes ont recensé plus de 164.000 personnes infectées, dont près de 1.350 sont décédées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite