A Rabat, les cafetiers et restaurateurs se préparent à la réouverture du 25 juin

Après pratiquement trois mois d’inactivité et des semaines de fermeture forcée depuis le 16 mars dernier pour cause du coronavirus (Covid-19), les cafés et les restaurants s’apprêtent à accueillir à nouveau leurs clients, ce jeudi 25 juin, dans les meilleurs conditions, afin de souffler un air de liberté, bien que mesuré, mais retrouvé.

Intéressés au premier lieu par la deuxième phase du déconfinement, après une première étape au cours de laquelle ils se sont limités aux services de livraison et de vente à emporter, ces établissements préparent leur réouverture en mettant en place le dispositif et les réglementations sanitaires nécessaires pour la reprise de leur activité, afin de garantir la sécurité des clients et celle du personnel.

“Nous sommes heureux de cette reprise et de la décision de pouvoir retravailler après trois mois d’attente. Cela va créer de la vie, du flux”, a confié à l’agence MAP, Hafid Dabab, gérant d’un café dans le quartier d’Agdal à Rabat, notant que pour ouvrir, il faut opérer des aménagements indispensables, afin de garantir la sécurité sanitaire des clients comme du personnel et maintenir l’image de marque du café.

Il a dans ce sens relevé que l’établissement respecte toutes les mesures sanitaires édictées par les autorités compétentes, dans le cadre de la levée du confinement et du retour progressif à la vie normale.

M. Dabab a par ailleurs fait observer que la décision de fermeture des cafés et restaurants a eu de lourdes conséquences sur les professionnels du secteur, puisque la majorité d’entre eux se sont retrouvés en chômage technique.

“Cette reprise est certainement importante pour nous. C’est un symbole d’espoir pour les petites entreprises qui vont lentement redémarrer, néanmoins elle va être un peu dure, vu que nous avons des arriérés de trois mois à payer, des factures qui se sont accumulées, outre les charges fixes du loyer, des impôts, etc.”, a souligné dans le même sillage, Adil Echafai, propriétaire d’un restaurant, sis au même quartier.

Il a en outre relevé que malgré ces contraintes, son entreprise est prête pour accueillir et fidéliser ses clients, tout en s’assurant en permanence de la propreté des lieux et des ustensiles de cuisine et en fournissant des gels hydroalcooliques et des masques de protection pour les employés.

L’établissement veille aussi au respect des règles de distanciation et d’hygiène durant toutes les étapes de préparation et de livraison des repas et boissons destinés aux clients, a-t-il affirmé, notant que pour cette deuxième phase les règles préconisées pour la réouverture seront également respectées.

Étrange sensation de “liberté” alors que beaucoup de choses ont finalement changé, mais la Covid-19 est encore là et nourrit parfois toujours les angoisses. Les R’batis semblent donc être prêts pour se déconfiner, retrouver le sens du mouvement et reprendre leurs habitudes.

“Avec les beaux jours ensoleillés d’été, il n’est plus question de rester enfermé chez soi”, a souligné Ayman, un client habitué d’un restaurant syrien au plein centre de la ville de Rabat, qui attendait que sa commande soit prête.

Ce jeune homme a expliqué qu’il avait l’habitude de s’asseoir sur la terrasse du restaurant à la recherche d’une convivialité et d’une ambiance urbaine estivale, tout en sirotant leur citronnade à menthe, une boisson typique du Moyen-Orient, exprimant le souhait de pouvoir retrouver ses vieilles habitudes dès ce jeudi.

Selon différents témoignages, les citoyens ont fait part de leur joie de pouvoir enfin retrouver une vie normale et se déplacer librement, tout en faisant preuve de civisme et de respect des mesures sanitaires afin d’endiguer la propagation du coronavirus.

Dans un communiqué conjoint, les ministères de l’Intérieur, de la Santé, et de l’Industrie, du commerce, de l’économie verte et numérique, ont annoncé un ensemble de mesures et de procédures pour encadrer cette nouvelle étape, rappelle-t-on.

Il a ainsi été décidé de permettre aux cafés et restaurants de fournir leurs services sur place, sans dépasser 50% de leur capacité d’accueil, la reprise des activités commerciales dans chacun des centres commerciaux, grands complexes commerciaux et galeries, la réouverture des espaces de loisirs et de divertissement, tels que les salles de sport et les hammams avec un maximum de 50% de leur capacité d’accueil, la reprise des activités liées à la production audiovisuelle et cinématographique, des transports en commun entre les villes, routiers ou ferroviaires, ainsi que les vols intérieurs. Ces mesures seront appliquées selon des conditions prédéfinies.

Pour une mise en œuvre réussie de ces mesures, les autorités publiques appellent les citoyens et citoyennes à poursuivre leur plein engagement et à respecter scrupuleusement toutes les mesures de prévention annoncées dont la distanciation physique, les règles d’hygiène, l’obligation du port du masque et le téléchargement de l’application “Wiqaytna”.

Les autorités insistent également qu’en cas d’apparition de nouveaux foyers de cette pandémie, toutes les mesures nécessaires seront prises en vue de la circonscrire et atténuer ses répercussions négatives.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Ce site Web utilise des cookies pour améliorer votre expérience. Nous supposerons que vous êtes d'accord avec cela, mais vous pouvez vous désinscrire si vous le souhaitez. J'accepte Lire la suite